Festival de Braine

Correspondances des Arts

musique - poésie - peinture - sculpture - céramique

26-30 mai 2021

Accueil » Artiste » Léopoldo Torres Agüero 
Léopoldo Torres Agüero 
La spiritualité dans l’art 
peintre
Né en 1924 à Buenos Aires et décède à Paris le 31 décembre 1995.  Œuvres dans les musées d’Argentine et en Bolivie, Cuba, États-Unis comme celui de Dallas. En France : Musée  d’Art Moderne de la Ville de Paris, ​Musée​ ​Centre Georges Pompidou, Dunkerque, Saint-Omer, Roquebrune,  Soissons. Expositions personnelles dans les galeries et musées du monde entier et présent dans les Foires  Internationales d’Art Contemporain comme La FIAC… 

Biographie

L’esprit moderne est venu à l’Argentine par deux voies différentes avec une peinture d’un  cubisme un peu tardif mais solide, et le groupe ​Cercle et Carré ​ . Ces deux courants importants sont  à l’origine de la peinture abstraite en Argentine. En 1948 le ​Movimiento de Arte Madi ​ frappe le  regard, déroute l’esprit et se place à l’avant-garde internationale. Torres Agüero est de cette  mouvance révolutionnaire en exposant dès 1939. Il participe à de nombreuses aventures  artistiques tout en prolongeant cette longue tradition ​«​ latino ​»​ de la peinture murale. Après de  multiples voyages et longs séjours à Paris (1950) et au Japon (1952), partant de la figuration le  peintre fait évoluer son art au milieu des années 60 vers une peinture géométrique.  Mais « apprendre ne sert qu’à aiguiser l’intuition de ce qui reste à connaître » (Torres Agüero).   Sa peinture propose une voix mystique​. ​Préoccupé par la forme spatiale, il utilise régulièrement la  forme mandalique. Par les formes horizontales – la terre (le Ying) — et verticales, — le ciel (le  Yang) — et les lignes colorées, on accède dans ses tableaux à la lumière comme un chemin à la  manière du Tao. Il partage sa vie et ses ateliers entre la France et l’Argentine avec son épouse  sculpteure Monique Rozanès. Après de nombreuses distinctions et prix, il devient Ambassadeur  de la République d’Argentine à ​l​’UNESCO ​à​ Paris. Malgré les honneurs, sa peinture reste dans la  discipline du Bouddhisme Zen qui sacralise l’acte de peindre, interroge le regard, la lumière,  l’espace et l’esprit.

 

Découvrez nos artistes

2020
Franck Ciup
2020
Nicolas Stavy
2020
Robin Renucci
2020
Lucie Mercat
2020
Noé Inui
2020
Quatuor Akilone
2020
Vassilis Varvaresos
2020
Jean-Pierre Siméon
2020
Jean-Yves Clément
2020
Marie-Laure Desjardins
2020
Dominique Lecomte 
2020
Hubert Dufour 
2020
Léopoldo Torres Agüero 
2020
Monique Rozanès
2020
Michel Charpentier
4
5
Share This